Par Alain Deyber

Pandémie : comment passer de l’improvisation à l’anticipation ? Les leçons de l’histoire, du Néolithique (6000 B.C.) au XXe siècle A.D

Alain Deyber est administrateur civil hors classe (h), docteur d’État en Histoire et Civilisation de l’Antiquité de l’Université de La Sorbonne – Paris IV, ancien auditeur de la 48e SN de l’IHEDN (1995-1996), président d’honneur du Programme collectif de recherche “Arausio 105”. Cet article est le fruit d’un travail de recension effectué sur les épidémies de peste dans l’histoire en Europe, entrepris en avril 2020 dans le cadre d’un “rapport opérationnel” sur le COVID-19 rédigé par l’IHEDN Région Provence (IHEDN/AR9) à la demande de son président, le Général (2S) Michel Foudriat.

L'hôtel de ville de Marseille pendant la peste de 1720, Michel SERRE, vers 1725, huile sur toile, Musée des beaux-Arts de Marseille. CC
  “Toute tentative pour comprendre l’avenir, aussi bien que le passé, doit tenir compte des maladies contagieuses” (McNeill, W. H., op. cit. ci-dessous, p. 254).     Int
Cet article est réservé aux abonnés
Vous pouvez acheter la revue ou vous abonner pour avoir un accès illimité aux articles.
Vous avez déjà un compte

Les articles à découvrir