Bernard Carayon

Protéger le secret des affaires : un enjeu national

[Cet article est initialement paru en janvier 2012] Inspirée du Cohen Act américain, la loi sur le secret des affaires était attendue depuis longtemps. Le 11 janvier 2012, la Commission des Lois de l’Assemblée a voté à l’unanimité le texte proposé par le député spécialisé sur les problématiques d’intelligence économique, Bernard Carayon, en attendant son examen en séance le 24 janvier. Bernard Carayon, député UMP du Tarn et maire de Lavaur, est entre autres Maître de conférence à Science-Po Paris et membre du Conseil d’Orientation Stratégique du FSI (Fonds Stratégique d’Investissement). Il dévoile à Sécurité & Stratégie les tenants et aboutissants de sa proposition de loi, martelant qu’il s’agit d’une question d’intérêt national, sans coloration partisane. Protéger le secret des affaires, rappelle-t-il, c’est protéger des emplois, des technologies sensibles, des investissements et lutter contre la désindustrialisation.

  Télécharger l’article [Protéger le secret des affaires : un enjeu national] en version PDF   François Mitterrand, dans sa Lettre à tous les Français, évoquait, en avril 1988, la
Cet article est réservé aux abonnés
Vous pouvez acheter la revue ou vous abonner pour avoir un accès illimité aux articles.
Vous avez déjà un compte

Les articles à découvrir